Accueil

Culture

Journal

L'après festival d'Essaouira

L'après festival d'Essaouira

  • Présentation
    fr Cette onzième édition a tenu ses promesses, nous avons montré que, avec sa diversité d'artistes qui ont reçu un grand cru. Avec l'introduction de cette nouvelle édition de quelque 20.000 spectateurs frissonna. thèmes vibrato générale: "la paix", "tolérance" et "respecter le droit à la diversité", le tout dans une atmosphère de «magie». Pour cette rencontre était inévitable, Wayne Shorter, saxophoniste américain, Ibrahim Maalouf, trompettiste libanais Kimany Marley, fils de l'icône légendaire Bob Marley, était de mélanger leur musique avec le "Maalem," le maître Gnawa Musicians d'honneur au Festival de Essaouira. Le public, la plupart de ceci est durant ces quatre jours et les États entrendre, y compris: - Abdelkader Chouali, l'Algérie Gnawa Groupe Diwan guembriste La Kasbah - M. Chouali, maâllems Guembri cet instrument à cordes étrange, avec son manche rond qui appropriés pour la boîte de peau saine - Mehdi Abdellah, joueur de crotales dans le même groupe - Idba Hassan Saïd, figure mystique de la chanson berbère au Maroc - Abdenour Djemaa, spécialiste de la musique populaire kabyle - Joubran groupe palestinien dans laquelle trois frères jouant du luth Festival d'Essaouira, vous pouvez. dire que la musique est un langage, un langage combine harmonieusement la co-existence et l'unité des peuples.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: Source: MadeInMarrakech

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    Violents orages et pluies torrentielles
    Action Sport Loisirs
    Bazar Latour
    Kollector's
    Chris Coiffure
    OEIL DE LYNX
    LUXIA BOOKING
    Riad Myriem
    GIFI
    RÉSIDENCE ADAMA
    Marrakech : Le «bien-être», une nouvelle niche
    La Perle du sud montre la voie
    Festival du Film Scientifique
    Riad Amazigh
    Une croissance économique et durable à Marrakech
    Bureau de la fondation du FIFM
    HÔTEL NASSIM
    Dar Salam
    Le Festival Alwaln'Art souffle sa 3ème bougie
    ZENOBIE