Accueil

Culture

Journal

"Marrakech, le départ" : La perception de Marrakech par Daniel Sibony l'enfant

"Marrakech, le départ" : La perception de Marrakech par Daniel Sibony l'enfant

  • Présentation
    fr Ainsi, l'écrivain marocain et psychanalyste Daniel Sibony a décrit son roman à une réunion mercredi à Casablanca. Sibold, a organisé cette réunion sur le thème «Souvenirs du Maroc" par l'Institut français de Casablanca, l'Exposition internationale et les éditeurs de livres (SIEL), a expliqué sa position sur les concepts de «nostalgie» et «exil» en réfuter que son roman est une expression de la nostalgie pour les lieux, les enfants ou autres personnes, ou une complainte d'un exilé en quelque sorte. Se référant aux conditions dans lesquelles ce roman a été la première fois de sa carrière littéraire, essayiste, qui a trente-trois essais et une pièce de théâtre à son actif, l'auteur déclare qu'il a perdu, l'un à Marrakech, il s'est senti mal et je me demandais si cette belle ville tente de passer entre les mains. Sibold dit, parce qu'il est un notebookpurchased et a commencé à enregistrer la perception du rôle et de ce qu'il sait dans ceville, questalibro puis mettre dans un tiroir. Il ya deux ans il est parti, dit-il, lascript de transformer ces pensées et impressions sur une nouvelle. Mais présenté avec un tel enthousiasme, a été retrouvé à la fin avec un roman intitulé "Marrakech, le début." Après avoir identifié les deux personnages principaux dans ce roman, dont le nom symbolise la vie et des femmes unis par une histoire d'amour dans la ville rouge, et ne sont pas en litige est aussi un crime dans cette ville, Sibony commis, mais le Cette taille roman autobiographique, même si ce n'est que dans certaines régions. L'auteur, qui dit que son roman évoque l'exil contre les jugements de valeur sur l'exil et de nostalgie a protesté, les souvenirs heureux d'une image, agréable et responsable, un enfant et répond à son thé, assis sur un tapis noué main s ' l'ombre d'un espace de treein Marrakech saturée avec de l'eau de la fontaine près de chez vous. C'est peut-être l'une des belles immaginiriflettendola nostalgie de l'auteur du supérieur de l'enfant, qui a vécu en France pendant 13 ans.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: MAP

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    Un Centre de formation pour les métiers de l'artisanat
    RIAD AROCHA
    Dar Fez
    4 000 lits supplémentaires pour 2006
    ATELIER NIHAL
    Crédit du maroc
    Palais Gharnata
    Caftan 2010
    Almazar, en veux tu, en voilà !
    VILLA MAKASSAR
    Fouquet's
    Conférence régionale de l'Institut Amadeus
    Ouverture du FIF Marrakech avec le film allemand John Rabe
    Marrakech: Pour qui roule Alsa?
    Uno Aventure
    30 villes sans bidonvilles en 2008
    La bergerie
    Inauguration de la station de traitement des eaux
    Marrakech Art Gallery
    SPA PALACE ES SAADI