Accueil

Culture

Journal

Symbol: Le film Japonais en compétition au FIFM

Symbol: Le film Japonais en compétition au FIFM

  • Présentation
    fr Dans ce film tourné en 93 minutes, 2009, Hitoshi est dépeint dans la peau d'un homme enfermé dans une pièce blanche géante, sans savoir pourquoi. Peu à peu, les choses se sont, sushi et de sauce de soja à partir de zéro, un guerrier masaï sur le site sans aucune explication. L'univers clos contribue à le rendre aussi fou que le personnage principal. La première partie du film joue dans cet univers clos. Dans le même temps, nous sommes au Mexique la famille hystérique un lutteur masqué. Après une dramatique inattendue accéléré le rythme de l'histoire et emmène le spectateur dans la quatrième dimension. Symbole est finalement film étrange et bizarre, et même par rapport à deux lots qui n'ont rien en commun, ils sont intéressés. Né en 1963, est un réalisateur Hitoshi Matsumoto, mais aussi présentatrice de bandes dessinées et la télévision. Quart reçu des courts métrages et deux longs métrages: Big Man Japan (2007) et symbole (2009). Quinze films de 15 nationalités différentes, y compris les travaux de la Gold Star 1.8 Prix / Grand, le jury et les meilleures interprétations masculine et féminine de la 9e édition du Festival international du Film de Marrakech, qui se termine le 12 décembre.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: MAP

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    Le tourisme national entre Paris et Londres
    La démolition du marché central de Guelliz suscite regrets et craintes
    Le Café des Epices
    Dar Shama
    Lodge K
    Le Guéliz
    L'Oliveraie De Marigha
    Verdict de l'affaire du Palais Royal de Marrakech
    Mais où est passée Radio 2M?
    Le 1er Four Seasons s'installe à Marrakech
    Villa Soumaya
    Soirée au Pacha Marrakech
    La Nonna
    Medsoft Maroc
    Restaurant le 6
    Y a-t-il un pilote dans l’avion ?
    Les Voitures
    Marrakech organisera sa 6ème édition du Festival du film
    TOUCHLINK
    Dar Pythie Guecko