Accueil

Culture

Journal

Taghmaoui bientôt dans un long métrage

Taghmaoui bientôt dans un long métrage

  • Présentation
    fr Je dois dire que, après 20 ans de dictature, le film en Corée du Sud a réussi à se tailler une place au soleil et le même scénario de World Cinema osé votre "Hollywood" à bien des égards. Avec dynamisme, la créativité et l'esthétique forgée ces dernières années et la politique de promotion de l'industrie cinématographique, la Corée du Sud est devenue une référence. De nombreux observateurs bien informés et d'un expert sur le cinéma asiatique accord pour dire que son origine (symbolique) des données de 1955, après la guerre de Corée. Mais ce soir, le film en Corée du Sud est courte, qui se tiendra. Aujourd'hui, incarnait l'administration et les acteurs, jeunes et vieux qui ont eu leurs talents, de l'art international. La soirée hommage a eu lieu dans un décor sobre et chaleureux, en présence d'une délégation de renommiertenSüdkoreanische ambassadeurs film qui brille. La société coréenne de percussionnistes qui inspire spettatoriapertura Lors de la cérémonie a étéRise de la scène au Centre des congrès, offre une performance digne de lahonor que nous rentrions chez nous et certains de ses plus célèbre ambassadeur. Le travail a attiré les applaudissements de l'auditoire. Le clou de la soirée, bien sûr, la prestation de l'Etoile d'or de la présidente du jury, Abbas Kiarostami, le réalisateur Park Chan-wook et Im Kwon Taek, les représentants de la délégation de la Corée du Sud où les mots ont été accompagnées par applaudissements. Il met en évidence le fait que une quarantaine de films coréens dans des pièces différentes de la ville rouge, vous passez par cet hommage. Plus de fourrage pour les fans de film en particulier l'Asie et le film sud-coréen. Quelques heures plus tôt, le public découvre le très attendu "Le MannWer vendus dans le monde», le quatrième film en compétition pour le Golden Star de la fête. Signé une production Imad NourySWEL frères marocains. Paul Arès (AOP), Goyo Villa mal et Eloy Gonzalez (dir.), L'Art de Blatter (compositeur) etPilar Cazorla (producteur). goût de l'atmosphère et l'audace de téléspectateurs queencuestadas, qui est la projection, le film est une des techniques de production et d'excellentes performances par des acteurs bien en place, comme si ceci est un autre talent caché se révèle en eux. Dans un silence expressif des spectateurs ont assisté 108 minutes, la capacité des opérateurs dit Bey (X) FEHD Benchemsi (Ney), Audrey Marnay (Lili), Latifa Ahrrare (Mimi), Hassan Midiaf (trafiquants de drogue) Hakim Noury (M ) Majdouline (Oracle) et Samia Berrada (la fille). "L'homme qui a vendu le monde" fondée sur "faiblesse cardiaque" roman Fedor Dostoïevski donne place de choix dans une ville inconnue dans un pays inconnu pour une guerre qui ne finit jamais. X et Ney, deux jeunes collègues de bureau, le même appartement. Votre tâche consiste à copiaredocumenti un organisme public. Quelques jours avant le Nouvel An, X Ney a annoncé que follement amoureux d'unejeune fille, Mimi, qui l'aime. À la fin de leurs travaux, X augmente sa sombre et a progressivement augmenté dans une foule de fatigue. Un autre temps fort sera le FFIM, l'annonce par le directeur que le français-acteur marocain Saïd Taghmaoui étoiles Noureddine camping et les producteurs de son prochain long métrage Lakhmari.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: Source: Infomaroc.net

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    Al Fassia
    ONLY THE BEST - OTB
    Les grands taxis
    Aïd Al Adha : Le sardi a la cote
    Les journalistes amateurs de Ski à Marrakech
    Le Roman de Marrakech d'Anne-Marie Corre
    Awaln'Art touche à sa fin...
    Assurances Koutoubia
    Alya-décors
    Appel à Marrakech pour l'amélioration des indicateurs
    Hôtel Agdal
    CAMP LODGE
    Le concept de "Biblio Café" à Marrakech
    DAR NACIRIA
    Restaurant du Palais Sebban
    RIAD DAR OULADNA
    Rokaflor
    Le ski célébré à la région d'Al Haouz
    S.M. le Roi inaugure l'hôpital régional psychiatrique à Marrakech au coût de 22 MDH
    Immovinci