Accueil

Culture

Société

Hygiène : une stratégie initiée pour remédier aux dysfonctionnements

Hygiène : une stratégie initiée pour remédier aux dysfonctionnements

  • Présentation
    fr La situation actuelle est inquiétante. La découverte est le ministre de l'Intérieur, Chakib Benmoussa. Le gouvernement a officiellement reconnu que la zone de faiblesses qui peuvent influencer le développement local, s'il n'est pas corrigé, ils souffrent. Pour remédier à cette situation, une stratégie du ministère de l'Intérieur avec un budget de 100 millions de dirhams pour l'année 2009 a commencé. Le souci est de renforcer les capacités techniques des municipalités. Pour commencer cette avant nous sommes allés à la signature d'un accord-cadre tripartite sur l'hygiène alimentaire, y compris les services de l'ministres de l'Intérieur de la santé et l'agriculture. Une autre convention de mettre à jour les bureaux de santé locaux pour soutenir les cinq régions pilotes: - Marrakech - Oujda - Fès - et Settat - El Jadida. Le montant de 72 millions d'euros Dirhamüber deux ans. Le projet pilote sera étendu plus tard à tous les regionsbe. C'estdéfinir la obiettivoa renforcer la coordination intersectorielle et la coopération internationale, en particulier dans le domaine de l'hygiène alimentaire, la lutte contre les maladies animales, la lutte antivectorielle et la criminalistique. L'intensification des opérations de contrôle, en particulier compte tenu de la restauration pour les besoins du secteur du tourisme. Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Marine tenu de l'importance vitale du cadre juridique pour les problèmes qui affligent installé pour faire face au stress. La chanson est déjà au Parlement. Il voit la création d'un Bureau de la sécurité alimentaire. Ministre de l'Intérieur Chakib Benmoussa a déclaré qu'il reste beaucoup à faire pour améliorer l'industrie et de normaliser leurs méthodes de travail. Il estime que la stratégie reflète la volonté du gouvernement de fournir une structure commune et efficace. Le ministre de la Santé, Yasmina Baddou point que tous les ministères concernés aEffortdevonoparce que la charge est due aux maladies transmissibles est un inconvénient. "L'amélioration des conditions de vie grâce à une bonne hygiène. Seule une approche globale permet de gouvernance elmejora. Les autorités locales ont un rôle important en raison de sa proximité avec la population», at-il dit. Il faut admettre que, malgré les efforts déployés pour réduire le domaine de la santé, l'impact des maladies transmissibles, des problèmes persistent. Cela nécessite, selon Mme Y. Baddou, le repositionnement des acteurs et des partenariats. experts espagnols et français travaillent déjà au Maroc. Appui technique et financier. D'autres considérations ... La stratégie nationale pour l'hygiène dans la communauté, a organisé une journée, 25 Novembre 2008, sous le thème «La gouvernance locale en matière d'hygiène et de santé publique." Cette réunion a été villes ofmany président et les communautés rurales et les partenaires partecipantiFrancese et en espagnol.L'objectif était de réfléchir sur les problèmes d'hygiène et de sécurité publique face à des efforts de tous, l'approfondissement de soins de santé préventifs et à l'amélioration des conditions d'hygiène du travail libre.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: Source: Le Matin

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    O' Mulligan
    ERAM
    Journée d'étude sur l'abricotier à Marrakech
    Congrès mondial de psychologie du sport
    Ranimob
    L'ARGANIER DE L'ATLAS
    Isis Spa
    Royal Air Maroc va être privatisée
    Bagatelle
    Les Bains de Marrakech
    Le 4ème printemps de cardiologie à Marrakech
    Pharmacie Ighli
    Le deuxième Africa Banking Forum bientôt à Marrakech
    Medflex
    Hôtel Marrakech, encore une belle inauguration!
    Awaln'Art touche à sa fin...
    Oasiria
    NAJ NAILS
    Katsura
    Lokaina Conseil