Accueil

Culture

Société

Le mariage des mineures a enregistré une hausse de 10%

Le mariage des mineures a enregistré une hausse de 10%

  • Présentation
    fr "Le mariage des mineurs a augmenté de 10%", a déclaré Fouzia Assouli, secrétaire général de la Ligue démocratique pour les droits de la femme (LDDF) quand il a présenté son rapport sur le droit familial, le jeudi Octobre 09, Casablanca. Ce document a été préparé par le Centre d'information et d'observation des femmes marocaines (Cioffi) et le réseau national de conseil et d'aide psychologique et des conseils juridiques en vertu de la LDDF LDDF. L'association a constaté plusieurs cas de mariage du jeune âge de seulement 13 à 14 ans et condamné ces actes constituent "une violation de la loi." Selon les statistiques fournies par le ministère de la Justice, le taux de mariage pour les enfants a augmenté de 56,93% en 2006 à 72,98% en 2007. Pour lutter contre cela, LDDF recommande d'activer le rôle du procureur général pour protéger les enfants. Rückrufin ce contexte QUEle code Famigliafissa l'âge de 18 ans,l'âge légal du mariage, sauf dans les cas exceptionnels où la eldiscreción tribunal. L'article 19 stipule que «la capacité des parties acquis la propriété de leurs facultés mentales, 18 grégorien." Toutefois, l'âge était une exemption en vertu de l'article 20 du Code de la famille. Ceci est bénéfique pour les garçons que les filles. montrer du respect à la polygamie, les statistiques INJAD entre 2006 et 2007, que la polygamie est un taux très élevé dans la grande ville a été 73,12% à Casablanca, Mohammedia 71,21% 51,96% 50,69% à d'actualisation et Marrakech. Selon le rapport de la polygamie est LDDF de 31,01% en 2005 à 29,74% de baisse en 2007. Dans ce contexte, ne la Ligue démocratique des droits des femmes, la persécution des dieRückgriff la fraude au mariage des filles mineures. "Nous avons toujours lutté pour l'abolition de la polygamie au Maroc et wecallingdivieto de la polygamie", a déclaré Mme Assouli.En ce qui concerne le divorce est que le rapport du ministère de la Justice, en Février 2008 que le nombre de divorces en 2007 s'élève à 27.904 contre 50.763 en 1998 auMaroc. Compétence dans la discorde divorce (Chiqaq), soit une augmentation de 79,98% entre 2006 et 2007. En matière de divorce par consentement mutuel («Khol'â) a diminué de 10%. Compte tenu du dossier de la polygamie, qui prennent en 2007-0, 29% de l'ensemble des mariages a montré la lutte. En outre, la violence contre les femmes, la LDDF appelle à la création d'une institution spécialisée. Pour l'ONG, la création d'une loi-cadre peut, pour les phénomènes de cette lutte. permis à cette loi et a développé l'utilisation de mesures de protection pour éviter la punition, et en particulier pour soutenir les victimes de la violence.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: Source: Aujourd'Hui le Maroc

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    20 milliards pour le projet TGV au Maroc
    Mois du Patrimoine à Marrakech 2009
    BENMCHICHDECO
    El Waha
    20.000 participants au RAM Challenge
    Golden Tulip Farah Marrakech
    Maître Mohamed Ben Abderrazik
    Formation en audiovisuel à Marrakech
    Les soldes, même chez "Nouvelles Frontières"
    L'Oiseau du Paradis
    Le minaret de la Koutoubia
    Kechmara, pour fuir Marrakech
    Inauguration de la 2ème édition du Printemps Culturel Andalous à Marrakech
    Matisse Art Gallery
    Maroc Télécom
    Aïd Al Adha : Le sardi a la cote
    Comité Averroès
    2ème Concours de la Nouvelle Noire 2009
    L'autoroute Settat-Marrakech ouverte
    Cantobar