Accueil

Culture

Tourisme

Taskourt, nouveau barrage à Marrakech

Taskourt, nouveau barrage à Marrakech

  • Présentation
    fr Le barrage est également destiné à contribuer à inonder les zones de contrôle que le niveau de l'Assif Al Mal, y compris le détournement des inondations suivre. L'objectif de cette infrastructure est de limiter le déficit hydrique que connaît la région. Les effets combinés de la sécheresse et à la promotion intensive des eaux souterraines est déjà surexploitée. Les dépenses courantes d'environ 600 millions de m3 par an, bien au-dessus du potentiel estimé de l'énergie renouvelable, à 470 millions de m3. Besoins aggravée avec l'arrivée de l'important investissement, le tourisme dans le Golfe sont le centre de son programme de 18 trous. Pour limiter les dégâts, et parallèlement à l'infrastructure de l'eau, Marrakech est aussi la préparation pour le traitement de l'eau et la filtration des eaux usées accueillir. Le projet a été Degrémont (filiale de Suez) avec un budget de un milliard de dirhams dans le bureau. Il devrait être prêt sein2008. Les investisseurs dans legolf pockets.Apart turismoIl est entre les mains de l'obligation de construire sa propre usine de traitement des eaux de rejet des effluents, quetienen payer 30 millions de DH par million de m3. politique réservoirs demeure essentielle. Travail sur un autre projet dans la région a déjà commencé. Ce barrage dans le Wadi Ouirgane N'Fis premier Lalla Takerkoust (60 km de Marrakech), situé. L'achèvement est prévu cette année. Le barrage permettra d'améliorer le contrôle de l'eau pour l'approvisionnement en eau potable de la ville rouge. Il doit permettre la mobilisation d'autres 17 millions de m3 par an. E 'a une capacité de 70 millions de m3. Le budget du projet est fixé à 630 millions DH. En plus de l'état, ce qui implique certains bailleurs de fonds internationaux pour le financement. Commençant par le Fonds arabe de développement économique et social (off) accorde un prêt de 210 millions de DH. Le Fonds OPEP pour le développementinternazionalepartecipa également le montant de ? 20.000.000 (environ 160 millions de DH). l'entretien continu de la politique des barrages disque bien au-dessus de la controverse de l'eau. Deux théories rendre le débat actuel. Les premiers appels à se concentrer sur la gestion de la demande, plutôt que les efforts actuels visant à renforcer l'offre et coûteux. Pour certains, la construction de barrages, nous devons avoir suffisamment d'eau pour remplir et l'introduction de mesures d'accompagnement, d'entretien et d'optimisation du budget nécessaire. La seconde décrit comme «concernant» le changement de l'offre à la demande. Pour ses partisans, les barrages sont d'autant plus nécessaire que la sécheresse est structurelle dans notre pays. Le Maroc doit enregistrer et allenbedeutet petites pluies sont enregistrées. La réponse réside dans l'évaluation de la m3. Pour cesser de subventionner les secteurs agricoles qui sont vouées à l'extinction.
    Préstation



    Contact
    Coordonnée
    Contact: L'Economiste.

    Site web :    


    Adresse :
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    Crédit du maroc
    Le Miroir Magique
    Pharmacie Centrale
    Kenzi Menara Palace
    Pharmacie Bilal
    Le Palace
    Plus de 1.800.000 passagers ont transité par les aéroports début 2008
    LA GRAINE DE SEL
    Festival international du rire, l'invité surprise
    L’autoroute Agadir-Marrakech fin prête pour l’année 2010
    L'Ourika, un site touristique prometteur mais...
    Londres - Marrakech en vue
    Association of British Travel Agents à Marrakech
    Hôtel Marrakech, encore une belle inauguration!
    Eji Maroc
    Hôtel El Andalous
    Bel Attar Mbarek
    Le MFNT 2010 à Marrakech
    Circus Bar
    Salam SPA