Accueil

Culture

Visites

Le Jardin Majorelle

Le Jardin Majorelle

  • Présentation
    fr Fondée en 1947 par Jacques Majorelle, un peintre vivant au Maroc depuis 1919. À sa mort, le jardin de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent a été acquis par l'admiration des installations est toujours possible. Aujourd'hui, le jardin, selon la tradition, Majorelle, les plantes des cinq continents. Bambou, les palmiers, cactus, plantes en pot et l'eau sont combinés avec une grande finesse et peut impressionner les visiteurs. Un calme, dédié à la Renaissance, grâce à des extraits de plantes apaisantes, mais aussi l'architecture française d'origine marocaine, le lien historique entre deux cultures. Cette pause est accentuée par le bleu Majorelle, par définition, la beauté exclusive dans ce petit royaume du bien-être. Il s'agit d'un bleu clair fin de la pièce, mettre son style dans la construction du Musée d'art islamique, où Pierre Bergé et Yves Saint Laurent ont fait l'objet de nombreuses ?uvres d'art islamique de tous choisis dans le Maghreb, en Asie et l'Est. L'essentiel est de trouver de l'eau dans les piscines, bassins de jardin et les fontaines sont une présentation fantaisiste de plantes aquatiques nénuphars, des outils.
    Préstation
    Marrakech et environs



    Contact
    Coordonnée
    Contact: MIM

    Site web :    


    Adresse : Jardin Majorelle
    Avenue Yacoub El Mansour
    40 000MarrakechGuéliz
    Contact
    Nom et prénom :
    email :
    Selection
    La Koutoubia
    Electroplanet
    Elections communales du 12 juin 2009
    Convention de jumelage entre Marrakech et Scottsdale
    Le Palais Dar Ambre
    Le Miroir Magique
    Riad Turquoise
    Enseignement : Renforcement de l’«Ecole numérique rurale»
    Mais où est passée Radio 2M?
    Escroquerie d'une agence de voyages
    DE BOUCHE À OREILLE
    Bou Hmara: l'homme à l'ânesse
    Maroc Télécom
    Incursion Travel
    Societé Générale Marocaine de Banques SGMB
    RUFAFISH
    Les journalistes amateurs de Ski à Marrakech
    Marrakech by Air
    Destruction du marché du gueliz
    Dar Selwan